Podologie du sport

Il est recommandé de beaucoup bouger. Certes, mais pas n'importe comment, et surtout pas sur n'importe quel pied !

La podologie du sport est facilitatrice, préventive et curative

La notion de surutilisation musculaire et articulaire prend tout son sens en sport.

Par exemple, la course : lors de l’attaque du talon au sol, les ondes de choc ont un impact direct sur les os et les articulations de tout le corps.

Si la position physiologique du membre inférieur (hanche genou cheville.) n'est pas alignée, les ondes de choc, démultipliées lors de la course, abiment le corps.

En corrigeant les défauts d’alignements, le travail musculaire et la dépense d’énergie seront optimisés.

Le travail sur le placement du bassin sera facilité et vos efforts pour progresser seront plus aisés !

 

Liste non-exhaustive des pathologies du sportif :

  • Les pubalgies et douleurs des adducteurs au niveau de la hanche
  • La périostite tibiale
  • Le syndrome de l’essuie-glace ou de la bandelette tibiale
  • Les tendinopathies rotuliennes
  • L’aponévrosite plantaire
  • Les blessures articulaires comme luxation
  • La fracture de fatigue
  • La tendinite d’Achille
  • L’épine calcanéenne
  • Tendinopathie proximale et distale des ischio-jambiers 
  • L’entorse latérale de cheville, par étirement des ligaments ou des muscles fibulaires
  • La pathologie méniscale par position vicieuse
  • Les douleurs de compartiment interne et externe de genou
  • Les douleurs lombaires chroniques et aigues
  • Les ongles noirs
  • Les ampoules du sportif
  • Les frottements et hyperkératoses

Les raisons principales de ses pathologies sont liées à :

  • La position morphologique du corps
  • Une position vicieuse d’évitement d’une autre douleur
  • Des mouvements trop souvent répétés
  • La fatigue
  • La saturation biologique
  • Un mauvais geste sportif
  • Un manque de préparation

Si vous souhaitez obtenir plus d'informations à propos de mes prestations, je vous invite à visiter les autres rubriques du site internet :

J'exerce ce passionnant métier depuis plus de 25 ans, je vous accueille dans ce dernier cabinet à Paris 13e, à proximité de Paris 14e, Paris 5e, et Paris 12e, du lundi au vendredi de 9h à 19h, et le samedi de 9h à 13h.

En savoir plus

Mais d’abord, qu’est-ce que c’est ?

Appelé aussi syndrome du tractus ilio-tibial ou encore syndrome du tenseur du fascia-lata, c’est la friction de la bandelette ilio-tibiale sur le condyle latéral du fémur lors des mouvements de flexion et d’extension.

J’étais avec lui sur toutes ses courses. 

Être là, avec lui, à chaque victoire pour l’aider, l’encourager, le supporter, à favoriser ses accélérations, pour le stabiliser… tout doux mon Usain ! 

Je lui ai offert ses impulsions justes, ses montées en puissance.

Vous souffrez à l’avant des genoux quand vous descendez les escaliers, les pentes lors de randonnée ou tout simplement quand vous vous baissez !

La cause est connue ! Le traitement et la prévention aussi !

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.